Hotel George V

Chers Membres, chers Amis,

 

Ma section, Les Clefs d’Or – France, m’a honoré en estimant que j’étais digne de me présenter à la fonction suprême de notre association internationale.

Or, à quelques jours de notre congrès au cours duquel aura lieu l’élection de notre nouveau Comité Exécutif, et bien qu’étant le seul candidat au poste de Président International de l’U.I.C.H., il m’apparaissait comme une évidence de vous écrire afin de me présenter à vous.

En effet, je vais avoir la lourde responsabilité mais aussi l’immense honneur de vous représenter au cours des deux prochaines années, et je ferai de mon mieux pour accomplir cette mission. Pourtant, un certain nombre d’entre vous me connait peu ou pas.

Aussi, c’est en toute humilité et en toute transparence que je me décide à vous écrire afin que vous sachiez en qui vous placez votre confiance.

 

  • +

    QUELQUES LIGNES A MON SUJET

    Je suis un enfant de l’hôtellerie. Mon père et ma mère se sont rencontrés à Paris, à l’Hôtel Meurice qui reste pour moi un endroit que j’affectionne tout particulièrement. Lui, garçon d’étage qui deviendra plus tard barman, elle jeune gouvernante anglaise venue de l’Hôtel Berkeley à Londres pour apprendre la langue de Molière, ils ont continué leur idylle à Londres, elle, au Savoy puis au Brown’s, lui, au Goring, afin d’acquérir à son tour les subtilités de la langue de Shakespeare. Ils sont revenus ensuite ensemble à Paris fonder leur foyer, dans lequel j’ai grandi, entouré de l’amour de mes parents et de mes frères et sœur.

    Aujourd’hui, j’ai l’ai chance d’être accompagné dans ma vie par une épouse exceptionnelle et aimante, Francelise, que je remercie pour son extraordinaire soutien, et d’être le père de trois garçons dont je suis si fier chaque jour de ma vie.

  • +

    MA CARRIERE

    J’ai commencé à travailler en 1979, tout d’abord comme bagagiste avant d’effectuer mon service militaire, puis comme réceptionniste avant de revenir vers les métiers du Hall. J’ai occupé mon premier poste en qualité de Concierge de nuit en 1984 à l’hôtel Le Warwick à Paris, et je n’ai plus jamais quitté ce métier de passion.

    En 1985, je rejoignais l’équipe de l’hôtel Lancaster, un très joli « boutique hotel » situé aux abords des Champs-Elysées et j’y resterai pendant seize années, treize en qualité de Chef Concierge, qui m’ont laissé de merveilleux souvenirs. En 2001, c’est au majestueux Hôtel George V, réouvert un an plus tôt sous la bannière de Four Seasons, que j’ai la chance de poursuivre ma carrière. J’en deviendrai le Chef Concierge au mois de janvier 2002, poste que j’occupe encore aujourd’hui.

    Qu’il s’agisse du Lancaster comme du Four Seasons Hotel George V, j’ai eu la chance d’être entouré de merveilleuses équipes auxquelles je souhaite rendre hommage aujourd’hui. Que serais-je sans leur formidable concours ?

    J’ai très vite eu la passion de l’informatique puis de l’internet et, si je ne vous dévoilerais pas mes trop nombreux défauts, la créativité fait partie de mes qualités. J’ai ainsi créé mon propre outil de travail logiciel en 1998, dont je suis très fier et qui reste aujourd’hui très performant, puis, par la suite, de nombreux sites internet dont les premières versions des sites de l’UICH.

  • +

    LES CLEFS D'OR

    Je suis devenu membre des Clefs d’Or France en janvier 1982 car en France, à cette époque, l’association s’appelait Union Professionnelle des Concierges d’Hôtels et du Personnel du Hall et je n’étais encore qu’un Concierge en devenir … pour deux années.

    Je me suis investi au bureau des Clefs d’Or France depuis 1990, sous la présidence de Pierre Porte qui entamait son second mandat. Nous venions de recevoir le congrès international à Paris l’année précédente et le jeune homme que j’étais était fasciné par ce qui était et reste aujourd’hui une association amicale et professionnelle unique en son genre à laquelle je suis si fier d’appartenir.

    J’ai eu deux mentors au cours de ma carrière auxquels je pense au moment de me présenter à vous : Jacques Pillet, Concierge puis Chef Concierge de l’Hôtel Meurice, le premier « Homme aux Clefs d’Or » que j’ai connu alors que je n’étais encore qu’enfant et qui reste aujourd’hui un ami proche, et mon cher Lucien Pierrot, Chef Concierge de l’Hôtel George V, qui m’a toujours prodigué ses conseils avisés, et qui a malheureusement disparu un jour de Noël 1997, bien avant que je ne sache qu’un jour, je rejoindrais son hôtel mythique.

    J’ai également eu le bonheur de me faire de formidables amis tout au long de ces années, mais notre association n’est-elle pas avant tout une affaire d’amitié ? Pour cela, je sais tout ce que je dois aux Clefs d’Or …

  • +

    MON CHEMINEMENT AU SEIN DE L'EXCO

    J’ai eu l’honneur d’assister Andre Damonte dès 1999 en qualité de secrétaire adjoint. Andre était un sage qui, après avoir exercé la plus haute responsabilité au sein de notre association, a su; avec gentillesse, bienveillance et humilité, rester à son service. Puis j’ai eu le privilège de lui succéder en qualité de secrétaire de l’UICH, poste que j’occuperai jusqu’en 2004.

    Président des Clefs d’Or – France de 2007 à 2010, j’ai donc également participé au Comité Exécutif durant cette période, sous les présidences de Roger Bastoni puis Robert Watson.

    Enfin, en 2013 lors de notre congrès international de Queenstown, Nouvelle-Zélande, ma section a bien voulu me présenter au poste de 3ème Vice-président de notre association auquel vous m’avez fait la faveur de m’élire. J’ai eu le privilège et l’honneur de servir l’UICH jusqu’à ce jour sous les mandats des présidents Emmanuel Vrettos, Colin Toomey et Simon Thomas que je remercie de leur confiance.

    J’ai contribué autant que je l’ai pu et avec mes moyens, au travail de ce Comité Exécutif qui donne avec générosité beaucoup de son temps et de son énergie à l’administration de notre merveilleuse association.

    Le Book of Members en ligne est sans doute la contribution dont je suis le plus fier. J’ai pu le mettre au point grâce à l’équipe qui se charge aujourd’hui du développement du logiciel professionnel dont je suis l’auteur, et il a permis à l’association d’économiser des sommes considérables.

    Je me devais de finir cette partie de ma présentation avec une pensée pour une personne qui fut une immense source d’inspiration pour moi et avec laquelle j’ai pu avoir de riches échanges mais surtout de qui j’ai reçu les plus précieux conseils, Ms Marjorie Silverman. Elle manque à cette association aujourd’hui et je lui dédie ce mandat.

  • +

    MON PROJET

    Cette association est votre association et j’ai l’ambition de la servir pour vous servir. Certes, la mission du président de l’UICH « Les Clefs d’Or est définie dans nos statuts, Article VI, section 6, et il a également le devoir, tout en préservant les acquis et les réalisations qui ont vu le jour sous les présidences précédentes, de donner les grandes lignes directrices de son mandat.

    Mon projet, je compte le mener avec l’aide du Comité Exécutif, des directeurs de Zones, des membres du Comité Directeur, des Sages, des différentes commissions existantes et à créer, mais avant tout, avec votre aide, votre soutien, et votre aval, afin qu’il soit NOTRE projet.

    Les Clefs d’Or

    J’ai bien conscience que la vie de notre association ne peut pas tourner simplement autour de quelques rendez-vous annuels, et que, pour ne prendre que l’exemple de notre congrès international, à peine 10% des membres des Clefs d’Or ont le loisir ou la possibilité d’y participer. Je ne veux pas oublier les autres 90%.

    Je pense que nous devons nous moderniser, évoluer, et fédérer. Cette association fût créée pour servir un métier, elle possède une aura extraordinaire et est courtisée pour d’excellentes raisons : nous possédons en nous des trésors inexploités et je veux orienter l’association vers plus d’échange et de partage.

    Le métier de Concierge d’Hôtel

    Nous avons consacré beaucoup de notre temps au cours de ces dernières années à notre communication et d’une certaine façon, au marketing de ce que l’on a désigné comme notre brand. J’utilise souvent l’image de la boîte, du papier cadeau et du ruban qui l’entourent, mais pour ma part, je suis plus intéressé par ce qui se trouve à l’intérieur de cette boîte que par ce qui est autour. Cette association fût créée pour servir le métier de Concierge d’Hôtel et c’est au service de ce métier que nous devons mettre notre action. Quelles évolutions, quelles orientations, quels challenges, quelles difficultés pour également, à terme, mieux servir l’Hôtellerie et le Tourisme.

    Afin de clarifier une confusion qui semble grandir au sein de notre organisation, nos statuts disent, lorsqu’ils énumèrent les qualités pour devenir Membre:
    « Le Concierge peut être appelé à assumer d’autres responsabilités à la réception. »
    Ils ne disent pas :
    « D’autres personnels peuvent exercer les responsabilités du Concierge. »

    Nos statuts

    Depuis longtemps déjà, nous parlons de faire évoluer nos statuts qui doivent nous permettre plus d’agilité et ne pas être contraignants, tout en préservant l’idéal des Clefs d’Or et leur intégrité. C’est un ouvrage important que nous mettons sur le métier et c’est à notre Comité des Sages, dont la mission est de conseiller et de défendre les statuts et les idéaux de l’Association que je voudrais pouvoir confier cette mission, conjointement avec le Comité Exécutif et l’aide et les conseils de nos avocats.

  • +

    MES CONVICTIONS

    Ce en quoi je crois :

    – Cette association fût créée pour servir une profession, celle de Concierge d’Hôtel, et cette profession est et demeurera sa raison d’être.

    – Notre métier, parce qu’il est un métier de carrière, est sans aucun doute celui qui répond le mieux à la première attente du Client : la reconnaissance. Il faut que cette carrière soit à sont tour reconnue et valorisée.

    – L’hôtellerie, quels que soient les outils qui sont élaborés ici ou là, pour tenter d’améliorer le service à la clientèle, ne se réinvente pas et est avant tout une affaire d’Humanité.

    – Toute décision qui sera prise ne doit répondre qu’à un seul critère : est-elle bonne pour notre profession et pour notre association ?

    – Notre histoire et le prestige de notre association, nous les devons à des personnes telles que Pierre Quentin, Ferdinand Gillet et d’autres qui, au fil du temps, ont œuvré pour créer Les Clefs d’Or et les hisser à leur firmament.
    Un jour, nous avons reçu ces précieuses Clefs d’Or, tant convoitées, que nous arborons fièrement aux revers de notre uniforme.
    Ces clefs, nous les avons reçues en héritage et viendra le temps de les restituer car elles ne nous appartiennent pas. Chacun de nous aura alors le devoir de les rendre plus brillantes encore que le jour où elles nous ont été données.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire mon message. Pour certains d’entre vous, j’espère les voir très bientôt, pour d’autres, j’espère qu’au cours de ce mandat, nous aurons l’occasion de nous rencontrer et de partager sur notre formidable métier et notre association unique. Pour tous, je suis ici pour vous servir et une fois notre congrès de Cannes terminé, nous resterons en contact.

Je ne peux pas finir ce message sans remercier à nouveau mon équipe, ma section, mais aussi mon hôtel, le George V, et sa Direction, le groupe Four Seasons et nos propriétaires pour leur indéfectible soutien passé et à venir.

Bien amicalement,

Roderick

Roderick LEVEJAC
1er Vice-président
UICH « Les Clefs d’Or »
Chef Concierge
Four Seasons Hotel George V, Paris

Back to Top